Lauréats 2019 du Prix AJIR « Religions – Jeunes journalistes »

L’Association des journalistes d’information sur les religions (AJIR) a décerné jeudi 11 juillet 2019 :

son Prix « Religions – Jeunes journalistes » 2019
à Émilie Sizarols et Meerajh Vinayagamoorthy (CUEJ – Strasbourg)
pour leur reportage télé « Des moines en quête d’argent ».

L’originalité des thèmes et la qualité d’enquête et de traitement de plusieurs sujets ont conduit le jury à décerner par ailleurs :

un Prix spécial du jury à Johanna Cincinatis, Emma Benda et Myriam Attia (ESJ – Lille)
pour le dossier « J’ai la foi, moi non plus ».

 

Ainsi qu’une Mention du jury à Fanny Guyomard (CELSA – Neuilly-sur-Seine)
pour « Le discordianisme, ou la religion de l’absurde ».

 

 

Présidé par l’éditorialiste et écrivain Franz-Oliver Giesbert, ce Prix s’adresse à tous les étudiants des écoles de journalisme reconnues par la profession. Il a pour objectif de sensibiliser les futurs journalistes, les rédactions, les écoles de journalisme et l’opinion à la nécessité de former des professionnels de l’information au traitement de l’actualité des religions et spiritualités : les religions font l’objet d’une visibilité croissante dans l’actualité, et leur traitement – du géopolitique à l’intime, en passant par l’économique et le sociétal – nécessite une rigueur et une créativité au moins aussi exigeantes que pour les autres univers éditoriaux.

Fondée en 1920, l’AJIR, la plus ancienne association professionnelle de presse en France, rassemble une soixantaine de journalistes qui traitent de l’actualité des religions dans leurs médias, tous supports confondus, confessionnels ou non. Indépendante des autorités religieuses, l’association défend une approche professionnelle du fait religieux.

Rédiger un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas affichée. Les champs requis sont marqués par un *.