Un voyage d’études au Maroc

Du 10 au 14 octobre, neuf membres de l’Ajir se sont rendus à Rabat et Fès pour comprendre et analyser les mesures prises depuis quelques années par le Royaume du Maroc en vue de « réformer le champ religieux ».

Avec l’aide de l’ambassade du Maroc à Paris, ils ont pu rencontrer le ministre des Habous, Ahmed Toufik, le secrétaire général de la Rabita Mohammadia des Oulémas, Ahmed Abbadi, ainsi que plusieurs membres de cet organisme de recherche, le président (et deux vice-présidents) de l’Université Al Quaraouiyine, Ahmed Jellal, ainsi que le directeur des programmes scolaires du ministère de l’éducation nationale.

Pour compléter ce tour d’horizon, la délégation de l’Ajir s’est aussi rendue à l’Institut chrétien de théologie Al Mowafaqa, à la Commission nationale des droits de l’homme, et dans les synagogues restaurées de Fès.

Le programme avait été préparé par Geneviève Delrue (vice-présidente, RFI) et Anne-Bénédicte Hoffner (La Croix) : se sont joints à elles Miriam Aït-Sidhoune (DNA), Hanan Ben Rhouma (Saphirnews.com), Thierry Boussier (pigiste), Faustine Fayette (Bayard Service Edition), Jean-Marie Guénois (Le Figaro), Tom Heneghan (The Tablet, RNS) et Virginie Riva (Europe1).

Rédiger un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas affichée. Les champs requis sont marqués par un *.